Les Profils de draft 2024

Rechercher

Demeioun 'Chop' Robinson, EDGE, Penn State (Junior)

De retour pour cette édition 2024 de la Draft NFL, l’équipe de The Trick Play vous propose à nouveau de vous plonger au cœur de l’évènement grâce aux scouting reports de Rayane et Valentin. Qui deviendra la prochaine pépite du monde pro et qui, au contraire, risque de se planter en beauté ?
La Draft NFL 2024 ça commence dès maintenant sur TTP !

 

Points forts :

  • Ultra explosif et rapide
  • Joue vraiment bas
  • Puissant
  • Capable de créer le chaos
  • Très bon contre la course de manière générale
  • Capable de dropper en zone
  • Un Bend vraiment qualitatif pour ce gabarit
  • Joueur hyperactif
  • Style de jeu très très agressif
  • Âge
  • Bon travail de mains

 

Points faibles :

  • Trop d’actions en déséquilibre complet 
  • Gros travail de lecture à faire
  • Technique de plaquages à revoir
  • Parfois trop agressif
  • Jeunesse et fougue à canaliser
  • Manque statistique qui peut faire peur

TTProfil

 
Demeioun Robinson aussi connu comme ‘Chop’ est le prototype du joueur extrêmement jeune qui ne cesse de flasher sur chaque tape mais qui constitue clairement un pari sur l’avenir. Comme je l’ai dis, il est jeune, physiquement terrifiant et est un joueur hyper brut, mais s’il manque clairement de stats pour un joueur que beaucoup voient partir au 1er tour, je peux comprendre la hype. Chop est un pari qui donne vraiment envie !
 
Démarrons directement en parlant de son physique, si Chop n’est pas un titan et peut même être vu comme étant « petit » pour la position, il reste à 6’3 et 250 livres un joli bébé. Point autrement plus important, son explosivité qui est absolument terrifiante, il est ultra explosif et réussit en plus de ça à être rapide sur de longues distances, comprenez qu’il possède à la fois une grosse accélération et une bonne vitesse.
Pour parfaire son profil d’athlète complet, il dispose d’une grosse puissance qu’il n’hésite pas à coupler avec son énorme explosivité ce qui peut faire de gros dégâts sur certaines reps. C’est très simple, sur certains jeux, sa seule présence sur le terrain à suffit à faire imploser un jeu grâce aux 2 points cités qui lui permettent de créer un véritable chaos sur la Ligne de Scrimmage. Ce genre de flashs ne trompent pas et sont rares surtout face aux Lignes Offensives de Big Ten qui sont pour la plupart vraiment qualitatives.
Autre aspect qui bénéficie beaucoup de sa grosse puissance, sa capacité à puncher les bloqueurs adverses. Grace à elle il dispose d’un bon punch et donc d’une grosse capacité de séparation face aux bloqueurs ce qui lui permet de ne pas rester enfermer dans leurs blocks.
 
Grace aux points cités précédemment, ‘Chop’ Robinson réussit donc à tirer son épingle du jeu face à la course et je le trouve très bon sur un aspect de le défense contre la course en particulier, le fait de « set the edge » et renvoyer le jeu à son intérieur. (on dit d’un joueur qu’il Set the Edge quand il réussit à battre son bloqueur et ne se fait pas enfermer par un block à l’intérieur de la boite. Si il réussit à garder l’extérieur et réussit à renvoyer le porteur de balle à l’intérieur de la boite [Entre les 2 Tackles pour vulgariser] ou il y à du monde pour le stopper, le job est fait et le joueur a réussit à Set the Edge) Chop est vraiment doué pour ça, le problème c’est que lorsque ce point est bien fait, le porteur finit par se faire plaquer par un autre ce qui retire des stats à Robinson.
De plus, il faut préciser que Chop joue vraiment bien bas et qu’il est souvent plus bas que ses adversaires, il à souvent un très bon Leverage grâce au fait qu’il garde un bon angle de puissance mais aussi car à 6’3 il est déjà souvent plus petit que la plupart des OT ce qui, une fois de plus, couplé au reste peut vraiment devenir un casse tète pour un OL.
Si on ajoute à ça le coté complètement hyperactif et hyper agressif de Chop, ça commence à faire beaucoup à devoir gérer, et justement il faut parler de ces deux points pour comprendre l’attrait que peut générer ‘Chop’ Robinson.
 
Parlons alors de son hyperactivité dans les tranchées, qui va de pair d’ailleurs avec le chaos qu’il est capable de provoquer dont je parlais dans le premier paragraphe. C’est très simple il ne s’arrête quasiment jamais d’essayer créer quelque chose, toujours en mouvement, en train d’essayer de percuter un gap, ou bien d’aller éclater un bloqueur potentiel, de boucher un gap, de lever les bras quand il voit le QB armer son bras, d’essayer de créer un entassement de joueurs pour forcer le porteur de balle à rebondir et donc à perdre du terrain.
Tant que le jeu se passe dans sa zone d’action, il essaiera d’avoir un impact dessus et je suis désolé mais, j’adore ça ! C’est l’essence même de ce que j’aime chez un joueur, à 100% pendant toute la durée d’un jeu, un joueur qui ne triche pas quand il est sur le terrain !
Alors je ne vais pas vous mentir, il peut arriver que Chop lève tout de même un peu le pied quand l’action s’éloigne vraiment de lui, mais rien qui ne laisse penser à un joueur flemmard ou quoi que ce soit de ce genre, il fait quand même ses poursuit